Archive pour décembre, 2009

Les communistes ont une seule priorité : Rassembler pour battre la droite autour d’un programme ambitieux et exigeant.

Depuis la consultation des communistes intervenue les 19, 20 et 21 novembre dans la perspective des élections régionales, des militant(e)s en désaccord avec le choix majoritaire qui en est issu, tendent, par tous les moyens, et à grand renfort de médiatisation de leurs initiatives, à faire prévaloir leur point de vue, tantôt en contestant la consultation elle même, tantôt en cherchant à accréditer l’idée que leur désaccord avec le vote régional équivaudrait à un accord de leur part avec la démarche nationale du PCF! Le retour du « centralisme démocratique » à l’envers en quelque sorte…consistant à considérer que pour avoir raison « en bas »il suffirait de se prévaloir d’avoir bien lu ce qui s’écrit « en haut » en sous entendant donc que ceux qui ont fait le choix majoritaire auraient mal lu les prescriptions nationales….et auraient donc mal voté!

Ce qui est très regrettable, c’est que désormais une démarche, allant jusqu’à envisager la constitution d’une liste de plus à gauche se met en place sur la base exclusive du refus de toute union avec le Parti Socialiste au premier tour, les partisans de cette démarche préférant se référer à ce qui se passe dans un certain nombre d’autres régions de France plutôt que de tenir compte du vote majoritaire intervenu en Bretagne.

La démarche votée par les communistes bretons à une majorité de 57% est explicite. Elle vise à poursuivre les discussions avec toutes les forces de gauche, sans exclusive (celles du Front de gauche, celles qui composent l’actuelle majorité régionale et diverses associations et organisations progressistes) afin de travailler le programme d’une majorité de gauche dans le prochain mandat régional.

Cette démarche vise également, sur la base de ce programme, à unir la gauche, en tout état de cause au 2ème tour et autant que possible dès le 1er tour, si les convergences sur le programme et les représentations des diverses sensibilités permettent de porter les exigences sociales.

Un processus de construction est désormais en cours et celui-ci a trouvé une première traduction publique le 13 décembre à Rennes où, à l’initiative du PCF quelques 150 personnes issues du PCF, du PS, du PRG, du MRC, de Bretagne-écologie, du « réseau cohérence », des organisations syndicales, se sont réunies pour confronter au grand jour leurs opinions autour des 22 propositions mises en débat par les communistes bretons.

Une forte convergence s’est dégagée sur une majorité de ces options et les communistes ne ménageront aucun effort pour continuer à tendre la main aux personnalités et formations diverses qui ne sont pas engagées pour l’instant dans cette démarche.

Enfin, c’est sur la base de ce travail que les communistes de Bretagne tiendront une nouvelle conférence Régionale le 9 janvier 2010 ; cette conférence retiendra le programme, les noms des candidates et candidats et la liste sur laquelle ils et elles seront amené(e)s à figurer; cette option sera à nouveau soumise au vote des adhérent(e)s. La démocratie et la transparence autour de la construction de contenus de gauche, ambitieux et exigeants, sont donc les fondements mêmes de la construction engagée par les communistes en Bretagne et dans cette construction, tous les communistes ont leur place.

Le 22 décembre 2009,

 

Gérard Lahellec

Pour concrétiser ces orientations et la démarche nous proposons 24 engagements

1. Défendre les services publics sur tout le territoire. Tous les Bretonnes et les Bretons doivent avoir accès à l’école, à la poste, à la santé, aux services sociaux, au transport. C’est une condition indispensable au maintien de la vie dans tous nos territoires. Un schéma régional de développement des services publics doit être élaboré en concertation avec les élus, les usagers, les organisations syndicales, les associations, mettant notamment l’Etat face à ses responsabilités.


2. Favoriser l’égalité femmes hommes, la qualité de l’emploi, lutter contre les discriminations, la souffrance au travail en conditionnant les aides et les marchés du conseil régional aux respects de ces principes.


3. Améliorer la formation, l’épanouissement, et l’autonomie des jeunes par :

  • La poursuite des investissements dans les lycées en prenant en compte la nécessité d’améliorer leurs conditions de vie
  • Le développement des formations adaptées visant à la réussite des jeunes et à leur insertion dans l’emploi
  • La mise en place d’un chèque culture après le chèque livre et le chèque sport, lié à un programme d’initiation aux pratiques culturelles élaboré avec les équipes pédagogiques.
  • Pour assurer le droit à la santé, la mise en place d’un dispositif partenarial tendant à garantir le droit d’accès aux mutuelles pour tous
  • Pour assurer le droit au logement étudiant, se battre pour la mise en œuvre d’un programme ambitieux de constructions et de rénovations ainsi que des dispositifs favorisant l’accès aux logements.

(suite…)

Pour une Bretagne à gauche, solidaire, durable, innovante

 Des propositions pour les Bretonnes, les Bretons et leurs territoires

Les élections régionales de mars 2010 se préparent dans un contexte d’urgences sociales, politiques, environnementales, démocratiques grandissantes.

La crise s’aggrave lourdement depuis un an. Chômage, à caractère massif pour les jeunes, fermetures d’usines, plans de licenciements, précarité, inégalités et pauvreté, remise en cause des droits des femmes, détresse au travail, atteintes aux libertés, mal vie dans les quartiers, crise agricole et alimentaire, alecandidats1.jpgrtes écologiques ; tous les clignotants sont au rouge. Loin de combattre la crise, la politique de Nicolas Sarkozy et de sa majorité UMP, étale son indécence, en se révélant aux yeux d’un nombre grandissant de Françaises et de Français pour ce qu’elle est : une politique injuste et égoïste au service de la seule classe dominante, des privilèges de l’argent, et des logiques de rentabilités.

Le choix de Bernadette Malgorn comme tête de liste de la droite, directement orchestré par l’Elysée, le lancement de la campagne de la droite par le président de la République lui-même, le rassemblement de toutes les droites montre que l’UMP entend faire de la reconquête des pouvoirs régionaux, en mars 2010, un tremplin pour relancer l’adhésion à son projet politique et le remodelage de la société que Nicolas Sarkozy a engagé. Une victoire lui permettrait de poursuivre et d’accentuer encore ses mauvais coups.

En Bretagne, nous voulons tout faire pour battre la droite.

La majorité de gauche sortante, rompant avec les gestions passées de la droite, a permis de réelles avancées pour le quotidien de milliers de femmes et d’hommes. Les élus communistes ont largement contribué, avec la majorité de gauche et écologiste, à développer des politiques régionales favorables aux Bretonnes et aux Bretons. C’est particulièrement vrai dans le domaine des transports, des infrastructures, de l’égalité homme femme, du sport,…

(suite…)

Conseil régional de Bretagne : les communistes proposent

 Vous trouverez, ci-dessous, l’introduction du texte qui a servi de base aux 22 propostions.

L’intégralité de ce texte est jointe à ce billet : Conseil régional de Bretagne : les communistes proposent dans Propositions pdf Conseil régional de Bretagne : les communistes proposent

En avril 2004, les électrices et les électeurs ont largement choisi l’équipe conduite par Jean-Yves Le Drian pour qu’elle mette en œuvre un autre projet, une autre politique en Bretagne.

Ainsi, les communistes avaient nettement contribué à l’élaboration du programme, cela en sollicitant nombre de compétences et d’avis d’acteurs progressistes de notre région. Et, dès leurs élections, les conseillers régionaux communistes se sont inscrits très clairement dans la perspective de sa mise en œuvre et de sa réussite.

Dès lors, il est apparu que la gauche inscrivait son action dans la durée et la cohérence, qu’elle entendait mettre en œuvre le programme pour lequel elle avait été élue avec la volonté d’améliorer concrètement la vie des Bretonnes et des Bretons.

En 2008, nous avions rédigé et largement diffusé un bilan de l’action de la Région Bretagne et de la contribution des élus communistes. Il est en effet important, à la veille d’une nouvelle élection, de prendre la mesure des engagements pris et des actes accomplis, de la persistance des principes qui les fondaient, des valeurs de gauche qui les inspiraient.

(suite…)

The meilleur of l 'actualit... |
jaime ma France |
Les délibérations du consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | algerie, ses enfants, sa force
| Conseil Consultatif des Cit...
| La 2ème partie du blog de m...